A la dérive

Tel un ciel fatigué d’illuminer
Les pensées de l’abîme
J’ai vu au loin ce marin
Aiguisé l’ombre de ses racines

Un corps épuisé de vivre
Au sel d’une pensée oubliée
Le ressac pour métronome
Sur la terre il vacille

Cet homme est la mer
Une bouée pour les égarés
Tel un phare, un guide
Jusqu’à ne plus avoir de forces

Il s’efforce d’être le signe
Le pas qui éclaircit l’horizon
Un passage au milieu des courants
Un ange sublimant l’océan.

MioModus.

Publicités
Publié dans Poésie | 3 commentaires

Vertige

Inciser dans le sens de l’existence
Voir jaillir l’ébène au noir des ciels
Se fondre dans ces couleurs intenses
S’écouler sur le sol en encre éternelle

Devenir le sel dans la fin du jour éclatant
Pour retenir l’essentiel la force de l’inconnu
S’échouer à la magie des vents exaltants
Devenir léger comme l’air le corps nu.

MioModus.

Publié dans Poésie | 3 commentaires

Les yeux fermés

Dans le rêve
Ils volent
Des visages, des sourires
Des êtres familiers

Au manque des jours
Complète la lune
Conseils dans l’inconscient
Bourrasque des vides

Chaque pore vibre
Le corps exulte ses douleurs
Aux cris de la nuit
Répond le matin apaisé

MioModus.

Publié dans Poésie | 2 commentaires

Chambre sur le port

Signe des temps
Sur ligne de vie
Une trentaine de printemps
Une douce mélancolie

Lumière tamisée
Le souffle de l’existence
Au vent rêvé de l’éternité
S’éloigne de l’évidence

Aux reflets du miroir
Quand on fixe ton regard
Ton âme se laisse entrevoir
Là-bas derrière tes remparts

Comme la rosée sur les bruyères
Le chant des prières
De ces navigateurs solitaires
Rend ton visage solaire.

MioModus. 

Acrylique sur carton toilé avec l’aimable autorisation de l’artiste Carole Bourdeu à retrouver ici : Art Contemporain.

Publié dans Poésie | 4 commentaires

Naissance de la poésie

Au coin du feu
Des mots, des voeux
Et l’ombre du vide
Veillant sur les flammes

Vision de la fée du temps
Au coeur de l’âtre
Au bois de l’être
Repoussant les limites de l’abîme

Au souffle des mots
La page se noircit
S’habille de rêves
De rimes de vie

De vers libres comme les poètes
De faire danser et chanter l’envie
Pour contempler au ciel les comètes
C’est la naissance de la poésie.

MioModus.

Publié dans Poésie | 2 commentaires

Chambre sous les toits

Rive de ciel au nu du temps
L’écorce des villes
Vibrations souterraines
Effondrement de l’instant

Quand le fou tend l’oreille
L’énigme des absents
Ondule cette merveille
Sur l’horloge des milles vents

Ma muse se dévoile
Son corps est mon encre
Sur l’écluse du firmament
Un passage secret vers un autre océan

Son univers porte le noir
Quand la blancheur de son âme
Absorbe l’éclat de sa lumière
À l’étoile lointaine qui s’enflamme

Comme un linceul invisible
Au tourbillon des galaxies
Le ciel s’écaille sous les perles de pluie
Et se déploie comme l’aile d’un papillon

Innombrables fragments perdus
Noyés quelque part en elle
Béton des forêts à l’écorce des villes
Pour le souffle d’une éternelle poésie

MioModus – Manache Poetry (Vertige de l’oiseau – ici)
Lire la suite

Publié dans Poésie | 11 commentaires

Renaissance de l’incompris

L’éphémère, ce livre ouvert sur l’infini
Quand l’oeil cligne le temps explose
Dans un vacarme assourdissant
A l’abri de nos illusions

C’est la fin des saisons
Le début du chaos
Un vent de larmes
Finit d’achever le tableau

Le visage défiguré
La lèvre tremble
La vie s’évapore
C’est le nuage de l’être

Au coeur des alizés
En partance pour l’éternité
L’immortel enchanté
Se dépose sur ta main en baiser.

MioModus.

Publié dans Poésie | 2 commentaires