Une étrange sensation

Sinueux comme le temps qui dérive
Ce bras de mer est la liberté solaire
De celle qui fait vibrer les pores
Aux confins des silences sur la route des sens

Roule ! Vole ! Les frontières n’ont plus de lignes !
Parfois les couleurs changent mais les âmes sont figées
Ici et là au creux de l’immensité de cette terre rouge et aride
Le transport te berce de son chaos et insuffle l’essentiel

Un tapis, un peu d’eau et la contemplation de l’horizon
Ce soir le ciel sera mon toit, les étoiles mon théâtre
Comment faire pour finir, pour repartir ? Quatre yeux…
De longs cheveux bruns et une silhouette gracieuse !

L’oubli de son existence au cœur de cette délivrance
Est une façon certaine te retrouver le chemin
Être amoureux de la vie est ce sublime paratonnerre
Qui rend chaque carrefour limpide et lumineux !

MioModus.

Publicités
Cet article a été publié dans Poésie. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Une étrange sensation

  1. marieliane dit :

    magnifique je n’ai pas d’autre mot.

  2. Edmée dit :

    Etre amoureux de la vie est la meilleure des diètes… le plus sûr des amours car il libère, et on ne peut aimer que si on est libre…

  3. Sedna dit :

    Il fait si bon sous votre ciel…comment ne pas y aimer la vie ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s